Focaccia aux oignons caramélisés

لتصفح الوصفة بالعربية اضغط هنا

Focaccia aux oignons caramélisés 

Je vous invite à une virée dans un pays ensoleillé réputé pour ses vestiges et sa cuisine si savoureuse.
Si je vous dit « La Joconde »… Avez-vous deviné ? Alors, si vous me dites « non, on ne voit pas du tout »… je baisse les bras. Léonard de Vinci… Là, je ne peux pas faire mieux…

Allez, dernier indice. C’est un pays qui ressemble à une botte quand on y regarde de plus près.
Bon, je suis gentille… Je vous dévoile tout… L’Italie…
La cuisine italienne n’est plus à présenter. Tout le monde l’apprécie et aime les nombreux plats qu’elle propose en passant par les entrées, plats et desserts.

La focaccia est bien un emblème de ce magnifique pays ayant une forme plate et cuite au four.
Elle est automatiquement liée à la pizza dont le style et la texture sont similaires. Ce pain est également considéré comme la version italienne de la fougasse. Son assaisonnement est souvent avec de l’huile d’olive et du sel et parfois des herbes. Je vous propose une version très gourmande et parfumée, présentée lors de mon émission sur samira TV. Une focaccia avec des oignons caramélisés qui est un vrai régal pour les papilles.
Ses saveurs viendront embaumer et égayer votre repas.
Ce pain accompagnera à merveille une bonne soupe, chorba ou harira. Il peut tout à fait remplacer un khobz dar ou matlouh pendant le mois de ramadan.
Ben oui, il faut savoir varier les plaisirs et je suis persuadée qu’il fera sensation. Que vous dire de plus ? Ah si, celle-ci est un vrai délice ici, une autre ,
Vous ne le regretterez pas et régalez-vous !!!!

Ce pain contient des ingrédients sains dont je raffole hummmm.

La consommation de l’huile d’olive est liée à l’amélioration des résultats de certains indicateurs du risque de maladie cardiovasculaires, meilleur contrôle de la tension artérielle, diminution des taux sanguins de triglycérides, de glucose, de cholestérol total et de cholestérol-LDL ainsi qu’un effet anticoagulant.
Certaines études indiquent un lien entre l’apport en huile d’olive et la prévention des cancers du sein et du côlon.
Elle contient des acides gras monoinsaturés, antioxydants, vitamine K et E.
Quant à l’oignon, il pourrait avoir un effet protecteur contre les cancers de l’estomac et de l’intestin.
Il possède des antioxydants, composés sulfurés, saponines, composés contenant du sélénium.
Riche en sources de nutriments : manganèse, vitamines B6 et C. (source passeportsanté).

 

Lire la suite

Ingrédients

Réalisation : pour une plaque de  40 x 30 cm 
* Pour le levain   
  • 165 g de farine
  • 8 g de levure fraîche de boulanger
  • 210 g d’eau de source tiède

 


* Puis 
  • 165 g de farine
  • 8 g de cassonade
  • 10 g d’huile d’olive
  • 8 g de sel
  • + un peu d’huile d’olive pour le saladier

 


* Pour la garniture 
  • 2 oignons rouges (poids émincés environ 150g)
  • 15 g d’huile d’olive
  • 3 pincées de fleur de sel

Remarques
  • c’est qui est bien avec la focaccia, c’est que l’on peut varier les garnitures comme on le souhaite !  on peut aussi mélanger deux CS d’huile d’olive avec 30g de persil et une gousse d’ail, badigeonner la pâte, salez un peu  et enfoncer des olives .
  • La focaccia ne se conserve pas : l’idéal est de la déguster à la sortie du four, bien qu’elle soit également très bonne froide. On pourra la congeler, en la réchauffant un peu au four avant de servir.  
  • Présentez la dans un corbeille à pain, coupée en bandes régulières, ça changera du pain et accompagnera parfaitement une salade en été.

Préparation

  • Émietter 8 g de levure dans la cuve de votre robot
  • Ajoutez 210 g d’eau de source   et mélangez avec une cuillère
  • Ajoutez 165 g de farine de force
  • Mélangez, cornez bien les bords de la cuve, filmez et laissez lever 1 h dans un four qui a la fonction étuve (ou décongélation c’est pareil). Si votre four n’a pas cette fonction laissez un récipient rempli d’eau bouillante dans le four pendant la levée
  • Au bout d’une heure, ajoutez 165 g de farine 
  • Puis 8 g de cassonade
  • 10 g d’huile d’olive 
  • Et 8 g de sel
  • Pétrissez 6 mn à vitesse moyenne ( vitesse 2)
  • Huilez un saladier avec de l’huile d’olive, et, à l’aide d’une corne, faites tomber toute la pâte dedans
  • Huilez un peu  la surface  de la pâte, filmez, et laissez à nouveau pousser en étuve une heure
  • Au bout d’une heure la pâte est totalement remplie d’air. Le but  est de la faire tomber sur une plaque de 40 x 30 cm, sans détruire les bulles ! Mais comme on a bien huilé le saladier c’est simple à faire ( ce sont ces bulles qui retiennent les gaz dégagés par la levure et du coup tout le goût et les sauveurs )
  • Ensuite, avec les mains, faites en sorte que la pâte recouvre toute la plaque, en essayant de ne pas trop détruire les bulles ,  pas trop appuyer non plus 
  • Remettez à pousser durant 45 mn en étuve.
  • Pendant ce temps, coupez en fines lamelles les oignons 
  • Ajoutez 15 g d’huile d’olive et mélangez bien 
  • Au bout de 45 mn de levée, sortez la pâte de l’étuve, et préchauffez le four à 170°C chaleur tournante, pas plus chaud sinon les bords de la focaccia et les oignons vont brûler alors que le centre sera cru.
  • Disposez les oignons, parsemez la focaccia de trois pincées de sel:
  • Enfournez pour 25 mn dans un premier temps. Ajoutez ensuite 100 g de féta grossièrement émiettée ( facultatif ), et poursuivez la cuisson pendant 10 mn. A la sortie du four déposez tout de suite la focaccia sur une grille, sinon elle sera trempée en-dessous :
  • La pâte est fine, légère et aéré
loading...

Notez votre adresse email si vous souhaitez ne rater aucune publication:

Il est indispensable de valider l’inscription par la suite sur votre boite mail 😉 merci

Focaccia aux oignons caramélisées
 
Auteur:
type de recette: Pain
Cuisine: Italienne
 
Ingredients
RÉALISATION : POUR UNE PLAQUE DE 40X30CM :
Pour le levain
  • 165 g de farine
  • 8 g de levure fraîche de boulanger
  • 210 g d'eau de source tiède
  • Puis
  • 165 g de farine
  • 8 g de cassonade
  • 10 g d'huile d'olive
  • 8 g de sel
  • + un peu d'huile d'olive pour le saladier
Pour la garniture
  • 2 oignons rouges (poids émincés environ 150g)
  • 15 g d'huile d'olive
  • 3 pincées de fleur de sel
Instructions
  1. Émietter 8 g de levure dans la cuve de votre robot
  2. Ajoutez 210 g d'eau de source et mélangez avec une cuillère
  3. Ajoutez 165 g de farine de force
  4. Mélangez, cornez bien les bords de la cuve, filmez et laissez lever 1 h dans un four qui a la fonction étuve (ou décongélation c'est pareil). Si votre four n'a pas cette fonction laissez un récipient rempli d'eau bouillante dans le four pendant la levée
  5. Au bout d'une heure, ajoutez 165 g de farine
  6. Puis 8 g de cassonade
  7. g d'huile d'olive
  8. Et 8 g de sel
  9. Pétrissez 6 mn à vitesse moyenne ( vitesse 2)
  10. Huilez un saladier avec de l'huile d'olive, et, à l'aide d'une corne, faites tomber toute la pâte dedans
  11. Huilez un peu  la surface  de la pâte, filmez, et laissez à nouveau pousser en étuve une heure
  12. Au bout d'une heure la pâte est totalement remplie d'air. Le but  est de la faire tomber sur une plaque de 40 x 30 cm, sans détruire les bulles ! Mais comme on a bien huilé le saladier c'est simple à faire ( ce sont ces bulles qui retiennent les gaz dégagés par la levure et du coup tout le goût et les sauveurs )
  13. Ensuite, avec les mains, faites en sorte que la pâte recouvre toute la plaque, en essayant de ne pas trop détruire les bulles ,  pas trop appuyer non plus
  14. Remettez à pousser durant 45 mn en étuve.
  15. Pendant ce temps, coupez en fines lamelles les oignons
  16. Ajoutez 15 g d'huile d'olive et mélangez bien
  17. Au bout de 45 mn de levée, sortez la pâte de l'étuve, et préchauffez le four à 170°C chaleur tournante, pas plus chaud sinon les bords de la focaccia et les oignons vont brûler alors que le centre sera cru.
  18. Disposez les oignons, parsemez la focaccia de trois pincées de sel:
  19. Enfournez pour 25 mn dans un premier temps. Ajoutez ensuite 100 g de féta grossièrement émiettée ( facultatif ), et poursuivez la cuisson pendant 10 mn. A la sortie du four déposez tout de suite la focaccia sur une grille, sinon elle sera trempée en-dessous :
  20. La pâte est fine, légère et aéré
Remarques :
  1. - c'est qui est bien avec la focaccia, c'est que l'on peut varier les garnitures comme on le souhaite !  on peut aussi mélanger deux CS d'huile d'olive avec 30g de persil et une gousse d'ail, badigeonner la pâte, salez un peu  et enfoncer des olives .
  2. - La focaccia ne se conserve pas : l'idéal est de la déguster à la sortie du four, bien qu'elle soit également très bonne froide. On pourra la congeler, en la réchauffant un peu au four avant de servir.
  3. - Présentez la dans un corbeille à pain, coupée en bandes régulières, ça changera du pain et accompagnera parfaitement une salade en été.

 

Focaccia italienne

Focaccia à la mozzarella, olives noires, romarin

Focaccia, pain italien

Focaccia aux tomates confites

 

pain , boulangerie , boulange

facile , cuisine végétarienne , accompagnement farine

Articles associés

Commentaires (8)

elle doit être bien parfumée cette focaccia

Oui, c’est un vrai régal pour les papilles.
Pleine de saveurs…
Merci
Bises

Une recette absolument délicieuse !

Chère Marion,

Super.
Je suis heureuse qu’elle te plaise.
Je te renvoie le compliment pour ta délicieuse salade, hummmm
Je reviens à l’instant de ton site.
Merci pour ton message
Bises

Ma grand-mère faisait son pain maison, pour toute la semaine, et le faisait cuire dans un four maçonné , au feu de bois qu’elle faisait chauffer de quelques fagots, et pour tester la « bonne chaleur », étalait un morceau de pâte, en la pressant de la paume de la main et l’enfournait.
La jugeant cuite , elle la retirait rapidement , la parsemait d’oignons frits ou de de brousse ( de ses chèvres) et la partageait entre tous les enfants! C’était brûlant, ça embaumait, nous nous régalions! Quel fastueux goûter!. Le four était à point et de sa longue pelle elle enfournait prestement ses pains ronds,ou ces couronnes. En fin de semaine, ce pain était plutôt dur! Mais qu’importe , ma mère, enfant, l’échangeait contre du pain « français », ses compagnes de classe étaient friandes de ce pain italien, et ma mère tout autant de celui blanc, frais et croustillant, venant de la boulangerie « française »! Beau partage d’amitié!
Y.Nicard

Ma chère Yvonne,

Quelle magnifique histoire.
c’est tellement émouvant de ressentir ces émotions.
Quelle belle image de ta grand-mère enfournant ces délicieux pains.
Que de souvenirs !!!
Un grand merci à toi pour ce partage.
Continue à nous faire rêver.
C’est toujours un plaisir de te lire.
Bises.

Merci pour cestte focaccia chez moi aujourd’hui. Elle a fait le régal des petits et des grands!

Ma chère Michèle,

Ah, c’est une super nouvelle.
J’en suis vraiment heureuse et fière.
Tant mieux si elle a été si appréciée.
Merci
Bises

Laisser un commentaire:

Laisser un commentaire

Rate this recipe: