Sherazade Laoudedj

Couscous de Mostaganem
Je vous ai déjà dit qu’en Algérie le couscous est une vrai institution, un savoir faire ancestral qui se transmet de génération en génération. Le couscous en Algérie, ce sont des dizaines, voire des centaines de variantes en fonction de la région, la ville, et parfois des familles. Des couscous pour tous les goûts et tous les budgets. On pourrait faire le livre des mille et un couscous en racontant l’histoire de ce met royal et populaire à la fois. Un met que l’on peut trouver à toutes les occasions qui marquent la vie. Et, c’est aussi le plat que l’on prépare tous les vendredis, à déguster en famille dans un même plat. J’ai découvert, ce que j’appelle,  le couscous à l’assiette en France, et à vrai dire cela m’a étonnée. J’ai toujours connu le bon couscous dans un grand plat et on se met autour et chacun mange de son coté. Je ne sais pas , mais je trouve qu’il est meilleur à partager ainsi . Notre couscous aujourd’hui est une découverte , une très belle découverte. On l’appelle couscous maamar ou taam maamar. Ce couscous nous vient de Mostaghanem. C’est mon amie Saliha qui le partage généreusement avec nous. Je te remercie du fond du cœur chère amie pour ta générosité. En voyant ses photo, je n’ai eu qu’une seule envie. Prendre un vol et aller le déguster en sa compagnie.  
40 min
45 min
Cuisine algérienne
Plat
4personnes

Instructions :

Pour la sauce
  • Préparez votre graines de couscous comme indiqué ICI
  • Dans une cocote , mettez l’huile et le smen ou le beurre
  • Ajoutez l’oignon haché les épices, ainsi que les morceaux de poulet
  • Faites revenir quelques minutes
  • Ajoutez la poignée de pois chiches
  • Arrosez avec de l’eau
  • Laissez cuire

Notes :

Vous vous demandez surement, quelle est la particularité du couscous taamar ? Et bien il se prépare en plusieurs parties. La préparation du couscous ( aadi hiiih); la préparation d’une sauce au poulet sans légumes , juste les pois chiches, et une composition  d’épices. Ce qui a attiré mon attention, en particulier, est la présence de la kababa. Je ne l’ai jamais vu dans les couscous auparavant et portant j’adore son parfum dans la datte des makrout. On réalisera en parallèle de cette sauce au poulet, une préparation à base de viande hachée bien parfumée  et de semoule grillée au four ou dans une poêle. Saliha nous dit qu’elle préfère griller le couscous. Le dressage le couscous d’abord, la préparation du taamar, les pois chiches et, dessus,  le poulet. C’est juste trop trop bon Mille mercis chère amie. Et si vous aussi, comme Saliha, vous avez une recette de famille, une recette que vous aimez beaucoup et que vous voulez la partager avec nous. N’hésitez pas les amies vous avez cette possibilité et c’est simple comme bonjour. Vous pouvez la proposer dans la rubrique proposez une recette  ou m’envoyer la recette sur contact@www.lesjoyauxdesherazade.com   Je vous embrasse  

Ingrédients :

Pour la sauce
  • Des cuisses de poulet
  • Une poignée de pois chiches
  • Beurre ( je cuisine avec du smen)
  • Huile
  • 1 oignon
  • Épices: une c à c de chaque sauf la kababa 3 à 4 graines
  • Poivre noir, cannelle, Kababa je préfère en graines pour qu’elle noircisse pas la sauce)
  • Sel
  • Poivre rouge ou piment rouge doux ,
  • De l’eau
Pour le maamar
  • 200 g de viande hachée
  • 100 g de semoule moyenne
  • Beurre
  • Un demi oignon coupé très fin
  • Sel
  • Épices: 1 c à c de chaque
  • Cannelle
  • 1 graine de kababa
  • Poivre noir
  • Gingembre
  • Feuilles de menthe fraîche

Vous pourriez également apprécier 

Recettes populaires

Article Image
Inutile de gaspillez votre argent sur des jus de fruits...
Article Image
La recette d’aujourd’hui est plutôt une...
Article Image
Le couscous est le mets qui représente le savoir-faire...
Article Image
  Le plat d’aujourd’hui est une recette...
Article Image
Avez vous envie d’une recette express, diététique...

Recettes similaires

71 réponses

  1. Salam ma chère Shérazade, je suis surprise de voir que notre nom a été associé à un couscous. C’est une découverte. Nous sommes de Mosta mais je n’ai jamais mangé ce genre de couscous. A mon prochain séjour je vais corriger cet oubli. Lool Merci de tout coeur pour tous ces partages tant culturels que gustatifs.Je t’embrasse fort

    1. Salam…

      Pardonnez-moi pour la réponse tardive.

      Oui, ce couscous est bien de Mostaganem..
      C’est notre amie Saliha… qui nous l’a transmis..
      Un régal.
      Vous m’en direz des nouvelles… après l’avoir dégusté…
      Merci

      1. Bonsoir,

        Ah vous aussi… alors, n’hésitez pas à me tenir au courant quand vous aurez l’occasion de le déguster.
        Comme je l’ai précisé dans l’article, c’est notre amie Saliha, de Mostaganem, qui a partagé cette recette familiale.
        Merci

  2. Couscous ntimzine en Kabylie fais avec de l’orge avec une sauce faites avec des légumes poulet et lentilles tout ça arroser d’huile d’olive et un piment fort un vrais délice pendant l’hiver

  3. Je sais qu en kabylie il y a fort longtempd ,il etait de coutume de rouler le couscous avec du thym pour les femmes qui avait du mal a enfanter.En effet le thym « chauffe » les parties obstruees par « le froid ».

  4. C’est le couscous ta3 che3ir chez nous à jijel on le fait souvent il mélange avec même البلوط
    C’est un pure délice et il ne fait pas mal au côlon

  5. Mesdames, je vous explique brièvement, après avoir lu vos commentaires je vois que vous avez cité certaines variantes tel que le couscous au Thym qu’on fait aussi dans la ville de Mostaganem ni le couscous d’orage , …Celui la est à base de viande hachée

  6. alors les filles, je vois que vous séchez, mais ne vous rassure je ne connaissais pas non plus. il s’agit de couscous maamar de mostaghanem, je vous invite à voir la recette , Saliha Benk a pris le soin de prendre des photos pour que tous soit bien clair , gros bisous à vous toutes

  7. tout à fait chère Saliha Benk, cette cuisine riche variée rustique et noble à la fois, doit voir le jour, et se faire connaisse, ton couscous est juste sublime et intriguant à la fois , une très très belle decouverte

  8. Et bein !! il était temps de faire connaitre ce couscous Fatma , apparemment y’a tant de recettes de notre terroir méconnus … Je me demande que recèle nos régions comme traditions ??

    1. c’est en sauce rouge ac les épices rass el hanoût et de la viande d’agneau et des navès blanc et khourchef je c pas comment ça s’appelle en français et le couscous en lui met dhan har( beurre travaillé)

      1. Le couscous taamm bel maamar se fait avec le foi de volailles et de la viande hachée et non de la viande hachée toute seule, réctifiez la recette svp.

        Bon appétit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this recipe:  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.