Sherazade Laoudedj

Recette de la baklawa algérienne
La baklawa, l’une des merveilles des gâteaux algériens, une pâtisserie généreuse, gourmande, royale. Aucune fête de mariage, ni aucun baptême ou autre ne se font sans cette douceur. La baklawa fait partie des premiers vrais gâteaux que nos mères essaye de nous transmettre. L’apprentissage prend un peu de temps pour porter ses fruits. La baklawa a ses exigences afin qu’elle soit parfaite et digne d’être présentée à ses convives. Notre baklawa, d’aujourd’hui, est celle de Amina, une jeune algérienne bourrée de talents et très bonne cuisinière. Elle a hérité de cette baklawa de sa maman bien sur. Dans le cadre de notre jeux recettes de famille, elle y participe avec cette merveille. Amina partage aussi les photos de la réalisation dont l’une des étapes importantes est le découpage, pour avoir quelque chose de très régulier. Vous pouvez trouver toutes les délices de Amina sur sa page Morjane délice 
40 minutes
Rapide
algérien
gâteau
4personnes

Instructions :

!Pour la pâte :
dans une grande jatte, mettez la farine, l’oeuf et le beurre fondu Mélangez bien Puis, rajoutez de la fleur d’oranger Continuez à mélanger Versez de l’eau peu à peu pour ramasser le mélange et obtenir une pâte bien lisse et pas collante Couvrez et laissez de côté
!Façonnage :
Façonnez des boules de pâte ( environ 10 boules ) Abaissez chaque boule de pâte finement sur un plan de travail fariné Déposez-la dans un plateau beurré Mettez un peu de beurre fondu sur chaque feuille Rajoutez la 2éme feuille Mettez encore un peu de beurre et ainsi de suite jusqu’à la 5éme Mettez la farce Reprenez le travail avec la pâte en superposant les couches de pâte étalées finement Rangez bien les bords Découpez la partie qui dépasse Badigeonnez la surface avec le beurre Laissez reposer 1 heure Avec un couteau pointu, découpez des formes en carrés ou losange comme vous voulez ( sur les photos c’est bien clair) Plantez dans chaque losange une amande Enfournez dans un four préchauffé à 180+C pour 30 minutes ou plus ( cela dépend de vos fours ) Surveillez bien la cuisson jusqu’à qu’elle ait une belle couleur dorée A la fin, arrosez de miel !Voilà mes chères !Bonne préparation

Notes :

Ingrédients :

!Pour la pâte :
150 g de beurre 500 g de farine 1 oeuf Une pincée de sel Fleur d’oranger + eau
!Pour la farce :
250 g de noix 250 g d’amandes 100 g de sucre en poudre Fleur d’oranger
!Pour la finition :
Du beurre fondu Miel et des amandes Des amandes pour la décoration

Vous pourriez également apprécier 

Recettes populaires

Article Image
Inutile de gaspillez votre argent sur des jus de fruits...
Article Image
La recette d’aujourd’hui est plutôt une...
Article Image
Le couscous est le mets qui représente le savoir-faire...
Article Image
  Le plat d’aujourd’hui est une recette...
Article Image
Avez vous envie d’une recette express, diététique...

Recettes similaires

78 réponses

  1. Bonjour sur la recette l’oeuf, n’est pas noté mais sur la photo on voit bien l’oeuf dans la farine. Doit on mettre l’oeuf? Merci

      1. Pourriez vous svp modifier la recette en haut en rajoutant l’oeuf car c’est pas tout le monde qui lit les commentaires.merci

      2. Pourriez vous svp modifier la recette en haut en rajoutant l’oeuf car c’est pas tout le monde qui lit les commentaires lol.merci

  2. pourriez vous me dire combien d’eau de fleur d’oranger il faut mettre dans la farce svp ? merci votre blog est super

    1. la baklaoua est d’origine constantinoise, la ville de la plus grande gastronomie algérienne. Elle s’est fait adoptée récemment partout en Algérie jusqu’à sa banalisation malheureusement avec la multiplication des supports écrits et audiovisuels. Cette adoption est mal faite et loin de la recette d’origine même pour a découpe. Pareil pour laktayef, bourek, tajine lahlou, et beaucoup d’autres plats et pâtisserie citadins de constantinois qui ont été copiés ailleurs mais d’une façon très maladroite. Ces plats et mets de prestige se faisaient depuis fort longtemps à constantine bien avant la profusion des produits de base venus de l’importation. Les fruits secs provenaient des montagnes du constantinois, la pâte à bourek se faisait maison avant sont industrialisation..etc. Elle a plusieurs siècle d’existence. les types de baklaouas qui existent au moyen orient sont différents. la notre est typiquement Constantinoise. Que ces cuisiniers amateurs et autres s’instruisent avant de lâcher n’importe quoi, il y va de notre patrimoine gastro.

      1. Bonsoir,

        Votre phrase m’interpelle « Que ces cuisiniers amateurs et d’autres d’instruisent avant de lâcher n’importe quoi. Il y va de notre patrimoine gastro ».

        Si cela me concerne… j’en suis triste.

        En tout cas, votre message a attiré mon attention.
        Vous avez l’air de bien connaître la cuisine constantinoise. Aussi, j’aimerais beaucoup que vous partagiez avec nous des recettes.

        Cette recette me vient d’une personne qui a participé au jeu concours « recette de famille »…
        De nombreuses recettes me sont transmises par l’intermédiaire de lecteurs ou lectrices qui les détiennent de leur mère, grand-mère, tante, voisine, etc… et qui se transmettent de génération en génération.

        Donc, je ne mets aucun doute sur leur authenticité… je leur fais tout simplement confiance.

        Merci pour votre message

  3. il y’a deux version en algérie une avec et une sans et amina qui a partagé la recette dans le cadre du jeu concours, ne met pas d’oeuf dans sa pâte, c’est la version constantinoise Narcisse Noussa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this recipe:  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.