Sherazade Laoudedj

Mouloukhia algérienne, Bekbouka à la corète
Il y a des plats qui ne font pas l’unanimité. Soit on aime beaucoup, soit on n’aime pas du tout. Je crois que la mouloukhia (on dit aussi mloukhia) en fait partie. Je connaissais ce plat à travers le cinéma égyptien. Et oui, comme toute algérienne qui se respecte, j’étais abonnée à ce genre de programmes, et non par choix …. Il fut un temps où la télévision algérienne avait le monopole, une seule chaîne, donc un seul programme imposé. Et il se trouve qu’il y avait pas mal de séries et de films égyptiens qui passaient à la tété. À force, on est devenu incollable dans la culture égyptienne et la gastronomie bien sûr. La molokheya bel aranebe, yooo je ne sais pas combien de fois j’ai entendu parlé de ce plat…. À chaque fois qu’une mère voulait faire plaisir à sa famille, elle disait : je vous ai fait molokheya bel aranebe ( corète au lapin). J’en ai tellement entendu parlé que j’ai eu une forte envie de le déguster. Mais bon, il se trouve qu’il n’y a pas de molokheya en Algérie. Du moins, c’est ce que je croyais…. Je suis de l’ouest de l’Algérie et, effectivement, on ne connait pas la molokheya dans l’ouest algérien. Mais l’Algérie est grande, et à l’époque j’étais très loin d’imaginer qu’il y avait une autre cuisine algérienne, différente de celle de ma mère. Et oui, elle existe bel et bien la mouloukhia en Algérie et comment l’ai-je appris..??? Et bien grâce à mon ami Sammy. Qui est Sammy ??? Il faut que je vous parle de lui car il mérite d’être connu et de lui rendre hommage. Sammy, c’est monsieur CUISINE ALGÉRIENNE sur internet, qui alimente régulièrement la page wikipedia sur la cuisine algérienne grâce à toutes ses recherches. Je l’admire pour sa passion et son engagement. La cuisine algérienne est très peu connue du grand public. Et pourtant, on est très loin d’imaginer, même nous algériens, de l’étendue de sa richesse, sa diversité, sa noblesse et sa ruralité. Donc, Sammy m’a parlé de la mouloukhia. Il se trouve qu’il l’aime beaucoup. Et, voilà l’envie de goûter à ce plat refait surface ( oui oui j’ai des années de cinéma égyptien à mon actif, donc cela ne s’oublie pas ainsi hihhiihihihi). Enfin, je crois que ce n’est pas la même variante cuisinée en Egypte. La mouloukhia algérienne est réduite en poudre (d’ailleurs, elle ressemble à la henna, le henné) et la mouloukhia égyptienne sous forme de plante!! Y a-t-il le même goût ? Je ne sais pas !! Dans tous les cas, celle que j’ai réalisée me vient d’une source sûre, est délicieuse. C’est la tante de Sammy justement qui me l’a transmise. Une dame généreuse, qui a pris le temps de m’expliquer étape par étape tous les détails et les points à respecter. Elle a même trouvé dommage que je ne sois pas à ses cotés pour me la faire goûter. Et oui, c’est aussi cela la générosité algérienne. Alors, la mouloukhia préparée, est faite avec de la panse d’agneau qui me restait de l’aid el kebir. D’après Sammy, il faut absolument la réaliser soit avec la viande de bœuf, soit avec la panse de mouton mais pas avec la viande d’agneau par exemple. C’est un plat qui mijote quelques heures quand même. Il faut donner le temps à la mouloukhia de cuire. Elle est prête quand une couche d’huile se forme en surface. Cette recette est typique de Annaba, appelée anciennement Bône, située au nord-est de l’Algérie. Voilà, vous savez ce qui vous reste à faire?? La tester bien sûr et me dire si vous l’aimez ou non!! La mouloukhia se vend dans toutes les épiceries maghrébines sous forme de poudre en sachet. Je vous laisse avec les applications de Sammy sur la mouloukhia, ce qu’elle est et ses bienfaits   Kiss
40 minutes
Rapide
algérienne
plat
4personnes

Instructions :

Première étape
Dans une cocote ou un faitout, mettez l’oignon tapé, l’ail haché, les morceau de bekbouka coupés en morceaux, les 4 c à s d’huile ainsi que les épices Faites revenir quelques minutes Pendant ce temps, mettez la molokheya dans un petit saladier avec le verre d’huile ( c’est l’équivalent de 10 à 12 cl ) Ouvrez-la, c’est à dire, mélangez-la bien jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène Ajoutez par la suite de l’eau bouillante petit à petit Continuez à la diluer. Cette étape est très importante pour ne pas avoir de grumeaux. Versez le mélange de la molokheya dans la cocotte Versez le reste de l’eau pour bien couvrir l’ensemble Découpez le piment Ajoutez-le dans le cocotte Laissez cuire à petit feu pour des heures. Cela prendra 3 heures minimum, c’est un plat qui aime mijoter C’est très important de remuer de temps en temps afin que la molokheya ne colle pas et ne brûle pas Votre plat est prêt quand une couche d’huile se forme en surface C’est le signe que la molokheya est cuite et prête à être servie avec du bon pain maison tel le matlou3

Notes :

Sachez que la corète potagère possède de nombreux bienfaits dont : combattre les maux de dents, la constipation (très bon laxatif), l’insuffisance cardiaque, les cystites (infections urinaires) et la dysurie (difficulté d’uriner). Cette plante fébrifuge a aussi le don de purifier notre corps, le tonifier, l’adoucir. C’est pourquoi les habitants du Constantinois (région du nord-est algérien), surtout ceux de la ville d’Annaba et Guelma mais aussi les tribus chaoui des Aurès, la prépare tous les 15 jours ou chaque mois. Attention, ce plat a beau être thérapeutique et très bon. A forte consommation sans intervalle de jours, il peut provoquer des vomissements chez certaines personnes. Enfin, il est important de bien suivre les mesures pour les épices. La quantité de sel est minime car la corète potagère est naturellement salée. La viande peut aussi être remplacée par les tripes de mouton tout en conservant la même recette. Et surtout les deux choses les plus importantes sont que la mouloukhia se mange avec les mains, avec du pain comme la kessra ou le matlouh et la deuxième chose est qu’il faut sans cesse remuer la mouloukhia pour  qu’elle ne brûle pas (c’est très important) !

Ingrédients :

1 gros oignon 1 tête d’ail 1 cuillère à café de babil ( j’ai mis ras el hanout) 1 c à c de carvi 1 c à s de paprika 1 petite pincée de sel 1 verre à thé d’huile + 4 c à s d’huile La panse de mouton découpées en gros morceaux 2 belles tomates râpée ou 1 c à s de concentré de tomate 1 sachet de mloukhiya (corète potagère) De l’eau ( 1,5 à 2 litres d’eau) 1 piment fort ( facultatif)

Vous pourriez également apprécier 

Recettes populaires

Article Image
Inutile de gaspillez votre argent sur des jus de fruits...
Article Image
La recette d’aujourd’hui est plutôt une...
Article Image
Le couscous est le mets qui représente le savoir-faire...
Article Image
  Le plat d’aujourd’hui est une recette...
Article Image
Avez vous envie d’une recette express, diététique...

Recettes similaires

412 réponses

  1. assalam aleyki ma chère sherazade fan de vos recettes allahumma baarik ,et très très fan de la mouloukhiya au debut mon mari n’aimait pas , surtout lorsque j’ai pleurer face a des images de mouloukhiya preparé enceinte de mon garçons et ceci ma pousser a me lancer a cuisiner cette merveille ,sa première phrase lorsque je lui ait proposé … »tu pleure pour du goudron )) du henna??

    et puis les années ont passés et a présent il en réclame))) al hamdulillah!

    jazaaki llahu bi kheyan pour ce délice dont je vais cuisiner encore une fois )))

    dernier message aux femmes peu intelligentes qui s’approprient un plat ,algérien tunisien malien égyptien senagalais ….marocain ce plat a était prepapré par des humains et dans chaque cuisine il s etrouve de tre sbon plat et des plats moins savoureux les gouts sont subjectif et non une affaire de pays ,

    alors arrêtez avec votre NATIONALISME alors que notre prophete (salallahu ‘alayhi wa salama mis en garde contre cela!

    Dans le Sahih Muslim (8/120) le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :

    « Certes, Allah m’a révélé que vous devez être humble. Et que personne ne doit agir fièrement et d’une manière oppressive sur un autre, ni se vanter par rapport à un autre. »
    http://www.3ilmchar3i.net/article-33897667.html

    1. Wa 3aleyki ssalam wa rahmatoullaah wa baarakatouh oum Balqis

      aamiine

      je suis vraiment touchée par ton message.
      Il faut savoir persévérer dans tout… comme tu as su si bien le faire pour la cuisine.
      Il ne faut jamais baisser les bras.
      Tu nous as montré que ce fut ton cas et c’est merveilleux
      Comme je le dis souvent, on ne peut pas plaire à tout le monde.
      Ce qui est dommage est de voir que un simple plat éveille de telles réactions négatives, un comportement déplorable.
      Quand on aime… on aime la partager, la transmettre,… L’Algérie a été influencé par de nombreux peuples d’où la diversité des ses recettes.
      Les Algériennes ont transmis depuis des générations des plats à leur fille… qui sont similaires à ceux de nos voisins.
      On ne devrait pas avoir ce genre de parole « c’est à nous, vous n’avez rien » « vous ne faites que copier »… C’est malheureux et une atteinte à l’honneur de ces femmes formidables…

      Baaraka Allaahou fiiki
      je t’embrasse

  2. Originaire d’Afrique de l’Ouest, nous utilisons le mouloukheya dans des sauces avec du gombo et de la semoule de blé fine (en purée)

    Et dans le couscous aussi on en met ca devient vert.
    Par contre je n’aime pas du tout…

    Ma mère en fait en sauce avec du riz mais j’aime pas…. Mais merci de nous faire découvrir !

    1. Merci pour ces informations.
      Oh, on ne peut pas tout aimer
      Je pense qu’il y a d’autres recettes que vous devez affectionner… j’en suis persuadée
      Merci à vous

  3. Avis à tous : cette sherazade est une menteuse la mlokheya est un plat typiquement TUNISIEN… Cedt pas connu à Tlemcen car vous êtes situé à la frontière marocaine , les Algérie qui connaissent la mlokheya sont des gens de Annaba car c’est à côté de la Tunisie… J’ai souvent remarqué que les algériens s’approprient très souvent les cultures des autres pour exister … Les algériens sont de très mauvaises foies ils avoueront jamais qu’ils ont volé les recettes des autres pays … Un sentiment d’infériorité les poussent à faire croire que toutes les bonnes recettes d’ailleurs viennent de chez eux c’est juste pathétique !

    1. C’est vraiment dommage de lire ce genre de message.
      Je ne comprends pas le plaisir d’écrire un tel message insultant, irrespectueux…
      Je pense que la Tunisie doit avoir honte de compter parmi eux une personne telle que vous.
      Vous savez, vous pouvez donner vos impressions sans avoir besoins de rabaissera ainsi la personne ne la traitant de « menteuse ».
      C’est vraiment pitoyable… et c’est vous qui êtes pathétique…
      Je suis heureuse de voir que vous êtes la seule sur terre….
      J’ai déjà eu des messages me disant que cette recette n’est pas algérienne mais jamais avec des insultes comme les vôtres.
      J’en suis vraiment choquée, triste….
      Qu’Allah Ta3ala vous guide et me guide.
      Qu’Allah Ta3ala me préserve d’être parmi les menteurs.

      Au plaisir de ne jamais vous relire….

    2. Je ne peux m’empêcher de répondre à vos propos. Méchanceté gratuite sans fondement. La molokhya vient d’Égypte. Vous tunisiens n’avez aucun monopole culinaire. Vos variétés de plats baignent ds un excès de Tomate !!!! Pathétique

      1. « Un exces de tomates et de harissa pour tout faire passer ».

        Je suis desolee de reagir ainsi malgres que j’apprecie beaucoup la cuisine Tunisienne, mais c’est tres malheureux de voir que de telles personnes existent (dans une communaute maghrebine sensee avoir les memes racines, us et traditions). Sherazade, j’etais contente de voir cette recette sur ce site, elle a toujours fait partie de mon enfance, de mon histoire – Et je suis une pure Algerienne – et fiere de l’etre!!!
        Desolee pour les accents.
        A bientot .

      2.  » Un exces de tomates et de harissa pour tout faire passer ».

        Desolee pour ce commentaire, mais c’est juste pour dire a la tunisienne qu’on peut tous avoir des propos mechants et blessants. Je suis assez outree par son commentaire, et Dieu merci, tous les tunisiens ne sont pas faits de la meme pate. Nous avons une culture maghrebine parcequ’aussi bien l’Algerie que la Tunisie font partie du grand Maghreb arabe – pas etonnant que nous ayons les memes habitudes, us et traditions. C’est juste malheureux de realiser la triste realite de la sottise humaine!!!

        Merci Sherazade pour cette recette, elle a toujours fait partie de mon enfance et de mon histoire, je la prepare assez souvent.
        Desolee pour les accents – clavier qwerty…
        A bientot.

        1. Chère Awatif,

          Oh vous savez… je préfère ne plus prêter attention à ce genre de comportement.
          Comme vous le confirmez vous-même… c’est une recette de votre enfance…
          Vous l’avez goûtée, et appréciée..
          Elle fait partie de votre histoire
          C’est un très beau témoignage qui me va droit au cœur ainsi que pour tous les Algériens que l’on dénigre.
          Ce qui me fait le plus mal, ces insultes touchent tout d’abord nos arrière-grand-mère, grand-mère, mère, tante,… qui éprouvent un réel plaisir à les réaliser.
          Moi, je ne suis qu’une débutante qui désire réellement que les recettes ancestrales ne se retrouvent pas aux oubliettes.
          De plus en plus de jeunes algériens ou autres origines souhaitent découvrir les merveilleuses recettes de notre pays.
          Donc, je continuera à me battre pour les répertorier dans mon site.

          Je vous remercie encore pour ce merveilleux témoignage…
          Je vous embrasse

    3. Chahrazed ne s’est jamais appropriée quoi que ce soit,elle a bel et bien précisé que cette recette venait de l’est algérien,dont je ne vois pas pourquoi transformer ses propos et si vous dites qu’elle est TYPIQUEMENT tunisienne que doivent dire les égyptiens? . Par contre la mloukhiya que moi je connais ne se prépare pas dans l’ordre donné dans la recette si dessus ? et surtt pas avec du ras el hanout !!!

      1. bonjour,

        Merci pour votre intervention
        C’est vraiment gentil.
        Ah, j’aimerais beaucoup avoir votre recette de la mloukhiya pour la tester
        Alors, n’hésitez pas à partager des recettes de votre région avec moi.
        Merci

  4. mon plat préféré…mais comme mon mari ne l’aime pas et ne supporte même pas l’odeur je le fais généralement chez maman avec kessra khmira (matloue) c’est délicieux…c’est de la magie dans ce plat ..après l’avoir manger on se sent satisfait et calme..hhh merci pour Sherazade de faire savoir et aimer nos plats algériennes. gros bisou

    1. merci rania pour ton message. La mouloukhiya est un plat qu’on aime ou pas, elle ne laisse pas indiffèrent.
      je suis ravie de te lire, et n’hésite pas de partager avec nous, des recettes de famille. J’essaye de mettre notre cuisine à l’honneur dans toute sa richesse, bisous

  5. Bonjour, je souhaite connaitre le poids du sachet de molokhéya de cette recette car il existe des sachets de divers poids: 100g, 250g, 500g, et merci pour tes fameuses recettes

  6. Merci pour cette recette interessante. S’agit-il de la molokhiya sechee ou bien congelee? Ici a Palestnine on la prepare toute a fait diferemment, et toujours fraiche, pourtant on peut la trouver congelee aussi.

  7. la première que j’en ai manger c’était à Constantine avec du matloue bien chaud ( très délicieux souvenir ) je vais la préparer …merci pour la recette …le paquet de mouloukhia il est de co de gr

  8. C’est un plat que j’adore .Algérienne mariée à un tunisien je le prépare autrement :jamais d’oignons une tête d’ail et du concentré de tomates plus tabel .On doit la faire revenir sur le feu avec huile d’olive ensuite mouiller avec de l’eau bouillante et salé et la laisser cuire toute seule 2 bonnes heures et seulement mettre la viande qu’on a laissé mariné avec ail écrasé tomate concentré ,tabel. C’est un plat qui se mijote longtemps et c’est pour ça que les tunisiens le commence la veille-genre 2heures -et le lendemain 4 heures. Et se cuisine très bien avec du gigot d’agneau.

  9. C’est un plat que j’adore .Algérienne mariée à un tunisien je le prépare autrement :jamais d’oignons une tête d’ail et du concentré de tomates plus tabel .On doit la faire revenir sur le feu avec huile d’olive ensuite mouiller avec de l’eau bouillante et salé et la laisser cuire toute seule 2 bonnes heures et seulement mettre la viande qu’on a laissé mariné avec ail écrasé tomate concentré ,tabel. C’est un plat qui se mijote longtemps et c’est pour ça que les tunisiens le commence la veille-genre 2heures -et le lendemain 4 heures. Et se cuisine très bien avec du gigot d’agneau.

  10. Quand un proche cuisine ce plat, il ouvre la fenêtre grande ouverte, mettre la hotte au maximum d’extraction, calfeutré le bas de la porte de cuisine, je ne supporte pas son odeur
    Mais baba Allah yerehmo il aimait beaucoup beaucoup ce plat

  11. Quand un proche cuisine ce plat, il ouvre la fenêtre grande ouverte, mettre la hotte au maximum d’extraction, calfeutré le bas de la porte de cuisine, je ne supporte pas son odeur
    Mais baba Allah yerehmo il aimait beaucoup beaucoup ce plat

  12. La mouloukhiya me rappelle les bon souvenir de mon enfance car chaque vacance d’ete je l’ai passer chez ma grand-mére à annaba et elle me la prepare souvent allah yarhamha et dés que les vacances terminent je rentre à constantine je la fais .
    Le plat de la moulikhiya et trés connu a constantine

  13. La mouloukhiya me rappelle les bon souvenir de mon enfance car chaque vacance d’ete je l’ai passer chez ma grand-mére à annaba et elle me la prepare souvent allah yarhamha et dés que les vacances terminent je rentre à constantine je la fais .
    Le plat de la moulikhiya et trés connu a constantine

  14. c tunisien ce plat preparé avec de la mlou5ia en poudre avec de l huile de table au froid puis on le met sur le feu en mettant de l’eau chaude puis on laisse cuir sur un feu leger peu a peu vers 3 heures et pendent la fin de la 2eme heure on prend de la viande du boeuf saisonné avec du laurier,harrisa,ail poudre de coriendre et peut de huile on l’ajoute et on laisse cuir jusque la mlou5ia sorti son huile et bpn appetit

  15. c tunisien ce plat preparé avec de la mlou5ia en poudre avec de l huile de table au froid puis on le met sur le feu en mettant de l’eau chaude puis on laisse cuir sur un feu leger peu a peu vers 3 heures et pendent la fin de la 2eme heure on prend de la viande du boeuf saisonné avec du laurier,harrisa,ail poudre de coriendre et peut de huile on l’ajoute et on laisse cuir jusque la mlou5ia sorti son huile et bpn appetit

  16. Je la cuisine comme Elya Gueraouni a qque chose pres. Je la met 2h le soir et le lendemain je rallume vers 8h jusqu’à midi. Et sans me vanter ma belle famille la trouve super bonne mieux que la leur

  17. Je la cuisine comme Elya Gueraouni a qque chose pres. Je la met 2h le soir et le lendemain je rallume vers 8h jusqu’à midi. Et sans me vanter ma belle famille la trouve super bonne mieux que la leur

  18. Je la cuisine comme Elya Gueraouni a qque chose pres. Je la met 2h le soir et le lendemain je rallume vers 8h jusqu’à midi. Et sans me vanter ma belle famille la trouve super bonne mieux que la leur

    1. Salem je mai une tête d’ail de la viande de veau de préférence poivre noir du karvi tomate concentrer que je laisse revenir dans de l’huile de tournesol pour moi j’ajoute de l’eau je laisse mijoter ,je mélange la poudre de mloukhia dans de l’huile que j’ajoute avec le reste des ingrédients pour 3 heures de temps

    2. Salem je mai une tête d’ail de la viande de veau de préférence poivre noir du karvi tomate concentrer que je laisse revenir dans de l’huile de tournesol pour moi j’ajoute de l’eau je laisse mijoter ,je mélange la poudre de mloukhia dans de l’huile que j’ajoute avec le reste des ingrédients pour 3 heures de temps

  19. J’aime pas on dirai que tu mange du henna j’ai goûter chez une ami a moi pour la premier fois je n’ai pas suporter après ces question dabitude depuis l’enfance équitable ça donne pas envie avec la couleur

  20. J’en ai goûté une fois en Egypte pour pas froisser la famille qui m’avait invité, et plus jamais. Donc non merci pas pour mon palet et mille excuses à la cuisine égyptienne que j’apprécie beaucoup (à part el mloukhiya). Mais je pense qu’à Constantine elle est préparés autrement mais comme j’en ai jamais goûté je ne peux pas juger.

  21. Une de mes envies pdt ma 1 ère grossesse
    El hamdullilaâh
    Ma mère était la pour me la cuisiner
    #MerciChokraneThanksGracìas à Mme Sofia qui lui a transmis sa recette ds les années 80

    #UnPurDéliiiiiiiiice El Mlokheya

  22. Bjr prend un saladier mais ma viande avec épicé …..ensuite prend ma cocotte ouvre ma poudre dans l huile d olive puis rajoute l eau bouillante mettre ma viande laisser 1heure a feu fort et 6 heure à feu très doux et voilà!!!!

  23. j’ai gouté une fois ,j’ai pas trop aimé, mais « c’est bon a savoir :p »
    En fait : 1 sachet de mloukhiya = équivalent a combien de grammes ?

  24. Je la fais souvent mais avec la viande de veau c’est très très bon aussi je peux vous dire que c’est un pansement pour l’appareil digestif et les intestins c’est prouvé

  25. C’est mon plat préféré mloukhaya de l’est Algérien même recette chez nos frères tunisien
    Égyptien différentes de la notre  » poulet et les feuilles de la mloukhiya coupé en petits morceaux »

    1. J’ai trouver la recette sur le net il y a plusieurs année maintenant .Mon mari viens de Annaba et ce plat lui rappel sa grand mère qui le lui préparait quand il était enfant. Pour ma par je ,’n’aime n’y l’ odeur n’y le gout mai mes trois enfants aiment beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this recipe:  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.