Sherazade Laoudedj

Douida ou dwida, vermicelles au poulet
Certainement, peu d’entre vous connaissent cette spécialité algérienne, la dwida,  à la différence du tlitli réalisé avec les « langues d’oiseau », un peu plus populaire. Dwida, ou douida est une spécialité de Jijel : une très jolie ville côtière d’Algérie, au nord-est du pays. À la base, les pâtes de dwida sont faites à la main. C’est la même pâte utilisée pour la chakhchoukha ou trida. Imaginez le temps que cela prend pour façonner ces pâtes fines. D’après une amie Jijelienne, rares sont les femmes qui roulent encore la Dwida, vu le temps que cela demande. Ceci justifie donc son prix élevé sur le marché, 800 dinars pour le kg. Alors, je vous laisse faire le compte pour un mariage de 500 personnes où l’on servirait la Dwida. Ne vous étonnez pas, 500 invités, c’est normal pour un mariage en Algérie , hihihih. Ce qui fait que ces pâtes roulées à la main sont remplacées, de nos jours, par les vermicelles. Rapide, pratique et cela donne un bon résultat tout de même. Mais c’est certainement un grand trésor de maîtriser la technique d’origine, et pour celles d’entre vous qui le font encore ou qui connaissent des femmes qui le font, je souhaiterais vraiment voir le spectacle! Donc, les vermicelles sont cuites plusieurs fois à la vapeur. On prépare à côté une sauce blanche avec du poulet, pois chiches, cannelle… et surtout un peu de kadid ( viande séchée). Mais bon je n’en ai pas mis ici parce que je n’en avais pas, tout simplement. Avant de servir, on met les vermicelles avec de la sauce et on laisse mijoter, c’est trop trop bon. Les pâtes sont tendres, agréablement parfumées à la cannelle. Si vous avez un paquet de vermicelles entamé, rangé quelque part, tentez la réalisation de ce plat qui est alors très simple à réussir. Je suis sûre que vous serez agréablement surpris! Kiss
15 min
60 min
algérienne
pâte
6personnes

Instructions :

Préparez la sauce blanche :
Dans une marmite, mettez le smen, les gros quartiers d’oignon, le poulet et les épices.<br>Faites revenir quelques minutes à feu moyen. Ajoutez la poignée de pois chiches, les navets découpés en quartiers Mouillez avec 1 litre d’eau et laisser cuire Pendant ce temps, préparez les vermicelles : (pour celles qui connaissent, on retrouve ici quelques bases de la préparation du couscous). Dans une gas3a (un grand contenant), mettez vos vermicelles et enduisez les avec un peu d’huile<br>Puis, mettez à cuire une première fois dans le couscoussier, 15 minutes. Retirez et mettez-les dans la gas3a et arrosez avec un peu d’eau<br>Laissez sécher un peu et remettez à cuire une deuxième fois encore 15 minutes. Retirez et cette fois-ci arrosez les vermicelles avec un peu de sauce<br>Laissez sécher et remettre à cuire une troisième fois à la vapeur encore 15 minutes. Dans une marmite, mettez un peu de smen et quelques louches de sauce filtrée<br>Jetez dedans vos vermicelles cuites à la vapeur.<br>Elles vont mijoter et absorber la sauce. Servez les vermicelles avec le poulet, les pois chiches et les navets, ainsi que les œufs durs autour du plat.

Notes :

Ingrédients :

Pour la sauce blanche : 1 kg de poulet (cuisses ou pilons) 500 g de navets Une belle poignée de pois chiches trempée la veille 1 oignon coupé en gros quartier Sel, poivre 1 bâton de cannelle Un peu de cannelle en poudre Un peu de curcuma Une c à s de smen, ou d’huile si vous n’avez pas Un paquet de 500 g de vermicelles Quelques œufs durs pour la décoration

Vous pourriez également apprécier 

Recettes populaires

Article Image
Inutile de gaspillez votre argent sur des jus de fruits...
Article Image
La recette d’aujourd’hui est plutôt une...
Article Image
Le couscous est le mets qui représente le savoir-faire...
Article Image
  Le plat d’aujourd’hui est une recette...
Article Image
Avez vous envie d’une recette express, diététique...

Recettes similaires

85 réponses

  1. chez nous a tlemcen . dans les annees 40. ladouida mactfa etait un plat celebre des mariages. rouler par des femmes elle necessitait beaucoup de temps . 6 mois a 8. d apres la quantite. ensuite enduite de smen elbeldi avec de la cannelle et de tlges de safran pur. apres avoir bien cuite la viande genre dalra la mettre dans un grand plat decore d amandes grilles. sans oublier la viande sur le plat de la douida. aussi ce plat etait accompagne de pain cuit par le tarah du derb. temiignage de ma defunte mere et gr mere allzh yerhamhoum. un plat riche couteux et qu prenait du temps.

  2. Ca me rappele ness tenes ma grand mère allah yerhamha ils font beraka un peu le même concept avec langue d’oiseau viande sauf une différence oeufs brouillé

  3. je ne regrette pas de consulter votre page que je trouve très intéressante . merci pour la recette que ne connait pas , j ai entendu parler , enfin j ai la recette et les images donc je ne risque pas de rater sa cuisson

    1. Dommage!
      Je suis jijelienne et je n’ai jamais vu cette présentation de la dwida qui nous ai typique. La recette y ressemble mais malheureusement pour vous c’est une fausse recette. De la dwida de jijel que vous présentez là.je vous posterais avec plaisir la recette authentique.

      1. merci pour votre message, je souhaite vraiment mettre à l’honneur les vraie recette, je fais de mon mieux, pour les récolter mais ce n’est pas toujours évident.
        Donc je serai super heureuse si tu nous communique la vraie recette
        merci par avance
        amitié sherazade

  4. a nedroma on prepare aussi un plat qui lui ressemble. pour celebrer ziyedet nbi mais sans légumes. et avec une pate traditionnelle en principe qui s’appel mhamsa

  5. Bonjour a toutes

    Yatik essaha pour la recette. Je l’ai adoptée. moi je suis kabyle mariée à un jijli lol alors je vous dit pas sa mère, elle passe son temps à me dire que la dwida est difficile et que ce n’est pas tout le monde qui l’a réussie lol et quand je pars a jijel, elle la cuisine à 7 h du mat lol pour ne pas m’apprendre les astuces lol.

    Heureusement qu’il y a des femmes comme vous qui partagent leur savoir.

    Merci encore et très bonne continuation.

  6. J’ai sorti les pilons du congel, 2m1 bi idhnilleh au soir on degustera ce magnifique plat qui me donne trop envie j’ai kiffe ton assiette, je suis complexee y’a tellement de plats algériens que je sais pas faire, kheir inshaa’Allah, via tes R7 c’est comme si je me retrouvais au bled qui me manque tant sniiifff.

    1. ahh chère assia c’est vrai qu’on retrouve rihate le blade à travers les recettes el hamdulillah , on a ça déjà qui nous permet de rester toujours en connexion avec notre passé.
      Et ta douida elle était comment ??

  7. je suis jijelienne je connais ce plat pour l’avoir savouré là-bas quand j’étais jeune. Merci de me rappeler cette recette dont j’ai pris note avec plaisir.Il y a cependant une autre recette de jijel que je cherche à retrouver. Il s’agit de bouicha recette à base de semoule huile d’olive dattes dénoyautées un peu de sel qu’on fait cuire il me semble au bain marie. Pouvez vous demander à votre amie jijelienne de vous la refiler pour la publier. ça serait vraiment sympa.

  8. J’en ai l’eau à la bouche !! ça y est, la recette est imprimée et va vite se retrouver sur ma table ! Merci pour ces bon plats que l’on découvre ; avec l’historique c’est passionnant.
    Bon week-end

      1. Oui elle est faite a la main. Dwida est un plat delicieux de jijjel avec sauce au poulet, kadid mais sans pois chiche ni navet.
        La dwida est toujours faite maison.
        Bon appetit aux amatrices

        1. merci pour ton message, j’aimerai bien assister à la fabrication de la dwida un jour.
          Hélas je n’ai pas de kadid, si tu as une photo, du plat à la jijilienne, ça serai sympa de me l’envoyer, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this recipe:  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.