Sherazade Laoudedj

Berkoukes de Sidi bel abbès
Je suis heureuse de vous proposer une recette traditionnelle de l’ouest algérien et plus précisément de la ville de Sidi Bel Abbès et de ses environs. Ce plat est copieux et équilibré, riche en goût et arômes. Il réveillera vos papilles. Considéré comme une soupe enrichie pour certains, un plat en sauce pour d’autres, le débat peut se poser. Pour ma part, je le range comme un plat en sauce qui rend chaque convive repu et ravi. J’en profite pour vous rappeler que j’avais déjà publié une recette de berkoukes de ma grand-mère qui est une variante de celle-ci. Personnellement, j’aime ce berkoukes épicé avec du bon pain maison (khobz dar dont vous pouvez trouver plusieurs variantes de recette sur le blog, ici ou par exemple) et un grand verre de lait caillé (appelé raïb) bien frais. D’ailleurs pour ceux et celles qui, comme mon époux, aiment manger épicé mais dont l’organisme est sensible aux plats « hot and spicy », le lait fermenté est parfait pendant le repas. Il crée un véritable pansement intestinal et permet une digestion facile sans aigreur, ni complication le lendemain (si vous voyez ce que je veux dire :-)). Je constate d’ailleurs que les plats traditionnels ont très longtemps été cuisinés en fonction des saisons. Ma grand-mère me disait très souvent qu’au moment de la récolte des fèves, les plats étaient agrémentés ou à base de fèves, idem pour les petits pois, les artichauts, les salsifis, etc, etc. Les deux gros avantages sont pour : – l’un de toujours manger des légumes et qui plus est frais, – l’autre est de savoir quoi cuisiner ! Vous allez vous dire que, de nos jours, il existe les surgelés permettant de manger quasiment tous les légumes sans devoir attendre les saisons de récolte. Vous avez raison, d’autant que les légumes surgelés respectent un délai de 4 h entre la cueillette et le conditionnement pour surgélation. Autrement dit, les légumes surgelés sont frais et certainement plus frais que ceux que l’on rencontre sur les étales des marchés, supérettes et hypermarchés. Ceci dit, je vous invite à un voyage sur l’autre rive de la méditerranée le temps d’un repas en vous cuisinant cette recette généreuse. Bonne réalisation et surtout bon appétit !
20 min
40 min
algérienne
couscous
6personnes

Instructions :

Première étape
Dans une cocotte, mettez l’huile et faites revenir la viande avec l’ail émincé et le thym Lavez et épluchez les légumes<br>Découpez le tout : tomates, oignons, carottes, courgette et pomme de terre Ajoutez tous les légumes découpés dans votre cocotte et la cuillère de concentré de tomates Assaisonnez : sel, poivre, curcuma, ras el hanout, bâton de cannelle Ajoutez l’eau (marki), ajoutez le piment et laissez cuire Pendant ce temps, préparez la dersa : dans un mortier, mettez l’ail épluché, persil et coriandre hachés<br>Bien écraser le tout afin d’obtenir une pâte Maintenant, rincez bien le berkoukes, mettez-le dans une gas3a, ou un grand saladier<br>Ajoutez-y un peu d’huile et frottez délicatement entre les mains, pour séparer les grains afin qu’ils puissent tous être imbibés d’huile Mettez le berkoukes à cuire à la vapeur pendant 20 minutes environ Notre sauce doit être prête. Retirez la viande et le piment et récupérez les légumes Récupérez ce que vous pouvez en petits pois<br>Mixez le reste avec le bouillon avec un mixeur plongeur Rectifiez l’assaisonnement en ajoutant sel, poivre, ras el hanout, et gingembre Préparez la kefta : en lui ajoutant la chapelure, sel et poivre Mélangez bien et faites des boulettes Ajoutez dans votre cocotte, à votre sauce de berkoukes, la dersa, le berkoukes cuit à la vapeur et les boulettes de kefta Mélangez bien pour afin que ça ne colle pas et laissez cuire 15 à 20 minutes Servir el berkoukes avec du persil ciselé dessus

Notes :

Ingrédients :

300 g de viande d’agneau ( vous pouvez utiliser le poulet) 2 belles carottes 200 g de petits pois 1 courgette 500 g de tomates 1 ou 2 oignons 4 à 5 gousses d’ail 1 pommes de terre 1 c à s de thym 1 c à s de concentré de tomates 1 botte de persil et de coriandre 1 piment ou 2 pour les amateurs de piquant (c’est très bon avec) Sel, poivre 1 bâton de cannelle 1 c à s de ras el hanout Safran (moi je mets du curcuma) Un peu d’huile Pour les boulettes de kefta : 250 g de viande hachée Un peu de chapelure Sel, poivre Des grains de berkoukes (plombs)

Vous pourriez également apprécier 

Recettes populaires

Article Image
Inutile de gaspillez votre argent sur des jus de fruits...
Article Image
La recette d’aujourd’hui est plutôt une...
Article Image
Le couscous est le mets qui représente le savoir-faire...
Article Image
  Le plat d’aujourd’hui est une recette...
Article Image
Avez vous envie d’une recette express, diététique...

Recettes similaires

184 réponses

  1. hram 3lik cette torture, yek je t’ai dis c’est mon peche mignon..hihihi. mais ca va, mon ami Dalell Tliba m’en a ramene du bled. donc demain c’est BERKOUKES. Dommage il ne me reste plus « Ras Hanout » de maman!!

  2. bonjour Fatma, j’ai l’eau à la bouche ici à M’sila c’est l3ich et il très bon quand il est piquant et fait avec lgueddid ou la viande sechée et merci pour le partage des saveurs, fahla sah.

  3. oh la la que cette recette me plait! mais je ne suis pas certaine de trouver des berkoukes ici!!! pffff! pourtant qu’est ce qu ej’ai envie del faire ce plat!!

  4. bonsoir sherazade nous en Algérie se n’est pas encore frais on mange des repas très Léger , mais moi aussi j’aime le berkoukes je vais le préparé dans quelque temps inchallah , merci bahdja .

    1. Oui c’est une spécialité de sidi bel abbès , il est different de celui de la grand mere que j’ai deja publié et tout aussi bon, biz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rate this recipe:  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.