Related Articles

11 Comments

  1. Samar

    Awwwe je l’ai ratee cette publication Huuuummmm 🙂 en plus j’adore les nems et je viens de voir l’article sur Article recents loll.

    mieux vaut tard que jamais 🙂

    Bizzzz

    Reply
  2. Cupcakes en folie et autres douceurs

    j’en ai justement préparé aujourd’hui! Les tiens ont l’air succulents!! Bisous

    Reply
  3. oum yacine

    j’aime bien cette recette ,Sherazade

    bisous et bon-week-end

    Reply
  4. Asmali

    hummmmmm ils sont forts appétissants…je garde ta recette sous le coude 😉

    allah ya3tik sa7a

    bisous

    Reply
  5. mimi

    Hummm tes nems sont superbeeee ^^

    Bisous mimi

    Reply
  6. isy

    hum, je commence à avoir faim 😉

    à bientôt, bises

    Reply
  7. lou

    pile poil pour le nouvel an chinois, miam miam ! bonne soirée Lou

    Reply
  8. Linda & Picasso

    j’ai deja mangé sinon ça me donnerai faim!!

     

    image

    bonne soirée car le crépuscule tombe deja sur une journée de janvier bien grise …..


    Crépuscule

    L’étang mystérieux, suaire aux blanches moires,
    Frisonne; au fond du bois la clairière apparaît ;
    Les arbres sont profonds et les branches sont noires ;
    Avez-vous vu Vénus à travers la forêt ?

    Avez-vous vu Vénus au sommet des collines ?
    Vous qui passez dans l’ombre, êtes-vous des amants ?
    Les sentiers bruns sont pleins de blanches mousselines;
    L’herbe s’éveille et parle aux sépulcres dormants.

    Que dit-il, le brin d’herbe ? et que répond la tombe ?
    Aimez, vous qui vivez ! on a froid sous les ifs.
    Lèvre, cherche la bouche ! aimez-vous ! la nuit tombe;
    Soyez heureux pendant que nous sommes pensifs.

    Dieu veut qu’on ait aimé. Vivez ! faites envie,
    O couples qui passez sous le vert coudrier.
    Tout ce que dans la tombe, en sortant de la vie,
    On emporta d’amour, on l’emploie à prier.

    Les mortes d’aujourd’hui furent jadis les belles.
    Le ver luisant dans l’ombre erre avec son flambeau.
    Le vent fait tressaillir, au milieu des javelles,
    Le brin d’herbe, et Dieu fait tressaillir le tombeau.

    La forme d’un toit noir dessine une chaumière;
    On entend dans les prés le pas lourd du faucheur;
    L’étoile aux cieux, ainsi qu’une fleur de lumière,
    Ouvre et fait rayonner sa splendide fraîcheur.

    Aimez-vous ! c’est le mois où les fraises sont mûres.
    L’ange du soir rêveur, qui flotte dans les vents,
    Mêle, en les emportant sur ses ailes obscures,
    Les prières des morts aux baisers des vivants.

    Reply
  9. oumsheerazade

    magnifiqueeeeeee hummmmmmmmmmm sa me donne l’eau à la bouche bravo bisous

    Reply
  10. gridelle

    le nem j’adore! bonne fin de journée

    Reply
  11. yasmina

    je prends note mon mari aimerait beaucoup!bisous

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Rate this recipe:  

Copyright 2016 LES JOYAUX DE SHERAZAD