Le mariage algérois : traditions et coutumes

On continue notre voyage à travers cette Algérie profonde avec khalti Fatma.
Cette fois-ci, elle nous parlera du mariage ou plutôt de tout le rituel qui accompagne ce jour qui marque notre vie.
Il y a toujours le « avant » et le « aprè »s le mariage.
Elle nous parle des préparatifs du mariage à l’algéroise, mais il faut signaler qu’à quelques détails près, ces traditions se trouvent un peu partout dans le pays.
Le mariage en Algérie est magique, qui demande l’implication de tous les membres de la famille.
Je vous laisse avec khalti fatma et vous dis bonne lecture.
Si vous avez des choses à rajouter, n’hésitez surtout pas.
Parlez nous des mariages dans votre région, de leur particularité, de leur charme et ce qui vous a marqué pour votre mariage par exemple.

Kiss

 

mariage_algerien3

Après el khotba, (la demande en mariage), commence les préparatifs qui sont plus importants chez les filles car il y a le trousseau a préparer, le linge de maison tels que couvertures, couvre-lits, draps, serviettes de toilettes, nappes napperons, etc…..
Puis, le trousseau vestimentaire, choisir les tenues traditionnelles, le karakou, le bedroun, caftan, la blouza, djeba constantinoise, etc…
A l’approche de la fête, on rédige le menu de la fête, les commandes de gâteaux, et où se déroulera la tesdirat de la mariée.etc…. .

Pendant les fiançailles, la famille du marié doit rendre visite à la fiancée, que l’on appelle mhiba, ou tefkida.
Pendant toutes les fêtes les Aid, la famille du marié ramène des gâteaux (de la viande si c’est l’Aid el kebir), un cadeau soit un tissu, un parfum ou un bijou suivant les moyens du marié.
Une occasion pour faire connaissance et surtout tektir echert, parler de ce qui revient au marié, et ce qui revient à la famille de la mariée.

 

hammam

Une semaine avant le jour « J », lehmmam laaroussa, on loue pour une journée un hemmam, avec le personnel (kiyassette) ou une mechta qui prendra ses fonctions ce jour-là auprès de la mariée. Son travail sera de s’occuper de la mariée à partir du « jour de l’hemmam » jusqu’à son arrivée chez son mari.
La mariée est accompagnée de ses cousines, tantes, amies, voisines.
L’arrivée de la mariée au hammem se fait avec des youyous.
Dans la grande salle de repos, on étale les tapis de bains ou douzanne el hammam en soie brodé, (celui de la mariée), en métis pour celles des accompagnatrices.
On se prépare à aller à la salle d’eau qui est préalablement chauffée.
Avec leurs corbeilles remplies de produits de bain, on  trouve du savon dzair pour le corps, et el ghassoul pour les cheveux produits purement naturel…

La fabrication et l’utilisation du savon dzair ou savon noir : de l’huile d’olives que nous mélangeons avec la pulpe ou la purée d’olives noires broyées appelé aussi (amouredj).
On y ajoute de la potasse pour le rendre mou et malléable
.
A étaler sur la peau, après un bon moment passé dans le hammam chaud, pour permettre aux pores de s’ouvrir.
Et une fois, on enduit de savon noir la peau bien humide. Il faut encore attendre dans le bain chaud, puis commencer a frotter la peau énergiquement avec une kassa (gant de toilette rêche).
Et là on s’aperçoit de l’effet du savon noir sur la peau, des sortes de vermicelles (saleté et peau mortes) se détachent de la peau, comme si vous ne vous êtes pas nettoyer depuis des mois.. pas de souci, c’est l’effet du savon sur la peau, puis se rincer abondamment.

Le ghassoul est une argile minérale naturelle utilisée par les femmes maghrébines pour leur soin capillaire et corporelles

Préparation du Rassoul 

Mélangez le rhassoul à de l’eau tiède pour obtenir une pâte onctueuse.

Soins du corps: la pâte est appliquée avec des mouvements circulaires pour bien nettoyer la peau.
Le rhassoul peut être facilement utilisé en gommage pour donner à la peau une douceur et un satiné rarement égalés.

Pour les cheveux: appliquez la pâte sur l’ensemble de vos cheveux, de préférence mouillés.
Massez doucement votre cuir chevelu puis laissez reposer environ un quart d’heure.
Rincez soigneusement tout en brossant.
Votre chevelure sera soyeuse, chatoyante et gonflante.

Pour donner de la vitalité et de la souplesse à votre chevelure, vous pouvez terminer par un masque fait à base de rhassoul, de l’eau de fleur d’oranger et de l’huile d’argan.

Pour les peaux sèches ou pour encore plus de plaisir : mélangez le rhassoul à de l’eau de rose ou de l’eau de fleur d’oranger plutôt qu’à de la simple eau tiède.
Ce soin vous laissera une peau et une chevelure agréablement parfumées.

Pour les peaux très sèches, vous pouvez ajouter au mélange de l’huile d’amandes douce ou d’olives.

 

De retour à la maison, la mariée est accueillie avec des youyous.
Les préparatifs du hénné se déroulent soit l’après-midi ou le soir. La famille du marié arrive avec des gâteaux.
Et le tbak, normalement il y a 2 grandes corbeilles remplies :

– La 1ère le henné, les 2 grandes bougies, le sucre, des œufs et une bouteille d’eau de fleur d’oranger, des gants en soie,…

Deux jours avant la mariage, la famille du marié envoie un cortège pour récupérer le trousseau de la mariée, ainsi qu’une partie des gâteaux… avec quelques parentes proches pour installer la choura (rideaux, salon marocain, et le linge de la mariée dans son armoire)…

– Le 2eme tbak contient les cadeaux, l’or, (parures en or, bracelets, bagues, ainsi que des vêtements, prêt à porter, karakou, caftan, badroun ou djeba constantinoise.
Les parfums, le maquillage, les dragées, etc….

La cérémonie du henné

Les invités sont conviés à prendre un café ou un thé, avec des gâteaux, la musique bat son  plein on danse on chante

Le jour J, la mariée bien coiffée, en robe blanche, attend l’arrivée de la famille du marié.
Pendant que les invités prennent quelques rafraîchissements, la mariée se prépare dans sa chambre et écoute les derniers conseils de la mère,

La sortie de la mariée se fait sous les bras de son père ou son frère, ou son oncle jusqu’à la voiture. Le cortège démarre avec des Klaxons zernadjia, ou tbabla, ithebalen, jusqu’à la maison nuptiale ou la fête peut commencer.

 

gâteau algérien pour mariage

L’arrivée de la mariée devant le pas de porte ou la belle mère l’accueille avec un verre de lait, du sucre ou des dattes.
Puis elle pénètre dans sa chambre.
Sous la musique, commence -la tesdirat-, la présentation des tenues de la mariée.

Au lendemain ou le sboh laaroussa, un repas somptueux est préparé pour la famille de la mariée, une chorba, un mtewem, ou chbah sefra, lham lahlou, des salades variées, et si possible un couscous royal, ou une rechta, ou fteyer…
Vient le café, accompagné de gâteaux puis la cérémonie de mezmette laaroussa.
La mariée se prépare en mettant soit une djeba fergani, soit une blousa, et se présente au centre du salon, un enfant ou adolescent lui met la ceinture, soit en or ou une ceinture en soie…….

 

Signée khalti fatma

 

algerie , maroc , gateau algérien
tunisie , patisserie orientale , patisserie algérienne
fetes , france

 

Notez votre adresse email si vous souhaitez ne rater aucune publication:

Il est indispensable de valider l’inscription par la suite sur votre boite mail 😉 merci

Commentaires (11)

pour les préparatifs on faits des gateaux secs a la maison au moin 3 modèles en plus de la boite qui elle contient 4 modèles par exemple, et on achete des légumes et tous ce qui va avec avec de la viande et tout pr préparer le dinner

le jour de la fète on commence avec la zerna et a la salle c’est le dj qui anime et qui acompagne la tassdira de la marièe

Je n’ai rien a ajouter a ton « article », tout est dit. Effectivement c’est une grande implication

Quelle belle tradition encore pratiquée aujourd’hui! Le plus beau mariage en Afrique du Nord, masha’Allah ! Tahya Alger

et oui on a de très belles choses qu’on doit montrer et dont on peut être fiers, bisous

c’est vraiment bien relater , j’espère que ces traditions dureront ! bises

oh oui je l’espère aussi bisous

À Constantine celui qui met la ceinture à la mariée doit se prénommer MOHAMED.
Avant, la mariée mettait 7 gandoura (ex: chamsa) dans son trousseau et dans la semaine qui suit le mariage elle doit porter une gandoura de couleurs differentes (bayda, fadhi,wardi…) chaque jour(pendant 7 jours) sans ceinture et le 7eme jour elle met gandoura 9atifa (fergani comme vous l’appeller, en fait fergani c le nom de la famille qui la fait c une grande famille la plus connue mais il y a d’autres grandes familles qui la font comme les ben djelloul)…bref c des petits détails sur les traditions constantinoises et y a bcp d’autres

Désolée pour ma réponse tardive…

Merci pour ces détails… c’est vraiment gentil

Merci ma hbiba adorée d’avoir publié l’article, promis je t’enverrais d’autre ….sur les mariages de notre pays bien aimé….

Bonjour,

Il est primordial de ne pas oublier nos traditions et coutumes

Laisser un commentaire:

Laisser un commentaire