Ras el hanout

Ras el hanout, raz el hanout, راس الحانوت est l’épice phare du grand maghreb.
A chaque fois que je pars en Algerie, je fais un crochet à Maghnia pour en acheter.
Quel bonheur, toutes ces odeurs et couleurs, un plaisir pour les papilles et les narines.

Ras el, hanout est l’épice du couscous et des tajines mais pas seulement. Elle est utilisé en hiver dans des préparations à but thérapeutique tels que le bouillon au pigeon pour l’accouché, car cette épice est aussi appelé mssakhan, qui signifie littéralement qui chauffe, car elle soulage les rhumes et autres petits maux d’hiver.

 

ras-el-hanout.jpg

 

Ras el hanout est traduite par la tête de la boutique, c’est à dire le top en matière de mélange d’épices.
Il se compose de 27 épices différentes. Toutes les épices sont évidemment lavées et moulues.
On les trouve en vente chez les marchands d’épices dans tous les souks, soit déjà moulues, soit à l’état brut.
Composé et dosé suivent la science et la fantaisie du vendeur

À l’approche du ramadan, la ville de Maghnia en Algérie, sur les frontières algéro-marocaines, est conquise par une nuée de ménagères venues des quatres coins du pays s’approvisionner en épices pour confectionner leur propre ras el hanout ou directement préparé ou moulu par les centaines d’épiciers de la ville.

 Bien que les recettes vendues en flacon à travers le monde ne contiennent que six à dix épices, la recette traditionnelle du ras el hanout varie entre 24 et 27 ingrédients (formule la plus courante) et peut aller jusqu’à plus de quarante. 

Cardamome : «Qâqulla», graine d’une zingibéracée. (Malabar, Sri lanka).

Macis: «Bsibsa», arille qui entoure l’ amande de la noix muscade. (Java, Sumatra).

Galanga : «Khdenjal», rhizome d’une zingibéracée cultivée et sauvage en Extrême-Orient, Chine.

Maniguette : «Gouza sahraouia», graine d’une zingibéracée. Côte d’ Ivoire.

Noix de muscade : «Gouzt ettiab», noix du fruit du muscadier. (Sumatra, Java).

Quatre épices : «Nouioura», piment. (Jamaïque. Antilles). Tres différent des piments malgré son nom.

Cantharide : «Debban elhand», coléoptère, aphrodisiaque. (Régions méditerranéennes)

Cannelle : «Qarfa», écorce d’un arbre de la famille des lauracées : le cannelier. (Inde, Malaisie, Sri Lanka).

Cypéracée : «Tara soudania», rhizome très odorant. (Soudan).

Poivre long : «Dar felfell», fruit du « piper longum ». (Inde et Malaisie).

Noix de muscade : «Gouza el bloutia», fruit complet du muscadier. (Java, Sumatra).

Clou de girofle : «Oud en nouar», bouton floral du giroflier (myrtacée). (Zanzibar).

Curcuma : «Qrçoub», rhizome d’une zingibéracée coloré en jaune. (Inde, pays tropicaux).

Gingembre : «Sknjbir», rhizome du zingiber officinale, cultivé dans les pays tropicaux. (Indochine, Japon)

Iris : «Oud lamber», rhizome de l’Iris germanica. (HautAtlas).

Poivre noir : «Elbzar», fruit du poivrier. (Asie tropicale).

Lavande : «Khzama», fleur de la lavandula vera. (France, Maroc).

Boutons de roses : «Rous el word», c’est la rose de Damas importée de Perse par les Arabes et cultivée dans les vallées du Dadès, Tadra, Ferkla.

Cannelle de Chine : «Dar el cini», écorce d’un arbre de la famille des lauracées. (Asie tropicale).

Fruit du frêne : «Lissan ettir», importé d’Europe comme aphrodisiaque.

Baies de belladone : «Zbibet el laïdour», baies desséchées récoltées à Chichaouen, il en faut très peu.

Nigelle : «Habbt el soudane», graines cultivées au Maroc.

«Gouza el asnab» : boules de graines cultivées, agglomérées.

Gingembre blanc : plus fin que le gris. (Japon).

Fruit d’ une asclépiadacée : «Hil et abachi».

Cubèbe : poivre gris parfumé. (Insulinde et Bornéo).

Poivre des moines : «Kherouâ», baie du gatillier, (Maroc).

 

Source de la liste des epices:

 

wikipéda

 

 

algerie, maroc, ramadan, ras

el hanout, épices, tajine tajine de poulet , couscous

Notez votre adresse email si vous souhaitez ne rater aucune publication:

Il est indispensable de valider l’inscription par la suite sur votre boite mail 😉 merci

Articles associés

Commentaires (7)

Bonjour à toute l’équipe et Bonne Année 2015
Merci pour la liste des ingrédients qui composent Ras El Hanout. Avez vous une idée du mélange et du poids de chaque ingrédient pour une harmonisation du goût ?
Encore merci, cordialement et mes hommages.
Calem

merci calem, je vais tacher à demander ça à un ami en Algérie qui est du métier et je posterai ça dés que possible,
cordialement

Bonne année Kabyle ma chère Fatima, et merci pour ton partage .j’aimerai bien savoir le mélange du poids de chaque ingrédients car le Ras Al Hanout que j’avais acheter au Maroc sont meilleurs que ce que j’achète en France.merci et Bon Vendredi

merci amal et bonne année berbère à toi aussi, je n’ai pas les mesures exactes,, mais j’ai quelqu’un de la famille qui a une épicerie, je penserai à lui demander lors de mon prochain voyage en Algerie, bisous

Oh i would really love to have the recipe of the raz-el-hanout too, so please aks your friend and please post it :-)) !!
Shan

Quelle ode ur Avec tous ces épices.

Laisser un commentaire:

Laisser un commentaire