Le safran, les pistils du safran

 En cuisine, le Safran exaltera tous vos mets.
Le safran ne domine pas, il valorise !
Ses propriétés antioxydants et révélatrices de goût naturel vous procureront de nouvelles sensations gustatives. Quelques pistils suffisent.
Avec 1 gramme de Safran vous pourrez préparer plusieurs dizaines de plats.

Malgré son prix, l’utilisation du safran en cuisine ne revient pas plus chère qu’une bonne bouteille de vin utilisé dans la préparation de certains mets.
De 2 à 5 pistils par assiette, son utilisation comme épice permet de colorer et parfumer entrées, plats et desserts.
Son utilisation comme exhausteur de goût naturel exaltera l’échange de saveurs d’une bonne blanquette de veau ou tout autre plat traditionnel…  

 

safran.jpg 

Le safran est caractérisé par un goût amer et un parfum proche de l’idioforme ou du foin, causés par la picrocrocine et le safranal 

Il contient également un carotenoide, la crocine, qui donne une tonalité jaune-or aux plats contenant du safran.

Ces caractéristiques font du safran un ingrédient fortement prisé pour de nombreuses spécialités culinaires dans le monde entier, notamment dans la cuisine persane.

Le safran possède également des applications médicales, tire son origine du latin safranum, aussi ancêtre du portugais açafrão, de l’italien zafferano et de l’espagnol azafrá .Safranum vient lui-même du mot arabe  aṣfar (أَصْفَر), signifiant « jaune », via la paronymie avec le mot zaʻfarān (زَعْفَرَان), le nom de l’épice en arabe.

Selon d’autres sources, s’appuyant sur la présence de cultures de safran sur le plateau iranien, safranum viendrait du persan Zarparan (زرپران), zar (زر) signifiant « or » et par (پر) signifiant « plume », ou « stigmate ».

C’est une épice aux caractéristiques plus proches de certains métaux que de celles d’un produit agricole.
Il est rare et précieux comme l’or mais deux fois plus cher.
Sa poudre est rouge comme le cuivre ce qui lui vaut le surnom d’or rouge.
Coûteux en main d’œuvre mais nécessitant un faible investissement au départ, garantissant un développement rapide, assurant une rentabilité des produits transformés, offrant de nombreux débouchés, il suscite depuis quelques années un formidable engouement.
En Provence, ils sont 90 à composer cette filière atypique.

 

photo-5701.jpg

La production mondiale est estimée entre 90 et 200 tonnes par an, dont 90% par l’Iran.
La plus grande part de la production mondiale, de l’ordre de 300 tonnes par an avec les poudres et stigmates, provient d’une large ceinture s’étendant de la mer Méditerranée jusqu’au Cachemire occidental.
L’Iran domine le marché à 90% mais l’Espagne, l’Inde, la Grèce, l’Azerbaïdjan, le Maroc et l’Italie font partie des pays producteurs.

Le prix élevé du safran s’explique par la difficulté d’extraction, qui s’effectue manuellement, d’un grand nombre de petits stigmates, seules parties de la fleur à posséder les propriétés aromatiques désirées.
De plus, un très grand nombre de fleurs doivent être traités pour obtenir au final une quantité commerciale de safran.

Le prix d’achat en grosse quantité de safran de qualité inférieure peut atteindre près de 500 USD par livre, mais au détail et pour de petites quantités, il excède près de dix fois cette somme.

Dans les pays occidentaux, il revient approximativement à 1 550 ¬ le kg.
Le prix élevé est cependant compensé par les petites quantités requises :
quelques grammes suffisent pour les applications médicales
– et quelques fils par personne en cuisine (il y a entre 
70 000 et 200 000 fils dans une livre).

 

Source:  la tribune.fr

        wikipedia

Notez votre adresse email si vous souhaitez ne rater aucune publication:

Il est indispensable de valider l’inscription par la suite sur votre boite mail 😉 merci

 

5.0 from 1 reviews
Le safran, les pistils du safran
 
Auteur:
 
Ingredients
  • Safran
  • Tajine
  • Algérie
  • Maroc

 

algerie, maroc, tunisie, epices,
cuisine saine, safran tajine, france

Articles associés

Commentaires (4)

Salam Alaykoum Fatma, très bel article, je vend du safran justement issue d’une production perso familiale 😉 si ça peut intéresser quelqu’un, biz!

c’est interessant, tu le vend à combien?? et tu livre par la poste?? bisous

Superbe article ! Perso je travaille dans le développement des produits terroir du maroc et de la méditerranée avec pour objectif de les valoriser et de les faire connaitre en France mais aussi d’encourager une alimentation plus saine ! N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez avoir plus de détails sur mon activité 🙂

Je suis toujours ravie de rencontrer des personnes dont la passion est de vouloir faire connaître les produits de son pays.
En plus, ce sont des produits du terroir… cela doit être délicieux…
C’est super de vouloir encourager les gens à une alimentation saine… qui est une initiative dure à notre époque avec tous ces fast-foods, etc….
Bon courage….
Oui, je n’hésiterai pas à vous contacter inshaa’a Allah
Merci pour votre message

Laisser un commentaire:

Laisser un commentaire

Rate this recipe: