Achoura : recette de plats pour 3achoura

couscous algerien
Cette année, le jour de ‘Achoura (le 10 de Mouharram 1434) correspond au samedi 24 novembre 2012.

Entre tradition prophétique et culture, le jour de “Achoura”, revêt différentes significations.
Achoura, dérivé de “achara”, qui signifie dix, correspond au dixième jour du mois de Muharram, premier mois de l’année musulmane. De l’Islam sunnite à l’Islam chiite en passant par le Maghreb,
Achoura est vécue différemment. Jeûne, fête ou commémoration, chacun marque à sa façon cette journée.

Traditionnellement les personnes respectueuses de la tradition jeûnent la veille et le jour de l’Achoura et se rendent au cimetière pour se recueillir sur les tombes de leurs proches. La visite au cimetière est accompagnée d’une distribution de dattes, de figues sèches et de pain aux mendiants qui se regroupent à
proximité. L’Achoura est avant tout une fête de la charité, de la compassion, et dons aux plus démunis.

Le soir venu, toutes les familles algériennes se retrouvent autour d’un repas copieux, comme le veut la tradition. Les incontournables plats de rechta, de chekhchoukha ou simplement de berkoukes ont détrôné, l’espace d’un soir, les autres mets journaliers. Le repas de l’Achoura reste un fort moment de convivialité et de retrouvailles que la maîtresse de maison ne veut, en aucun cas, rater ou ignorer. Le bonheur est de se retrouver autour d’une table commune loin des tracasseries quotidiennes.

Un repas suivis par l’incontournable thé à la menthe. Là aussi c’est un autre cérémonial qui fait valoir le savoir-faire des familles algériennes. Ainsi, les traditionnels gâteaux à base de semoule sont les rois de la table. Du sfendj, des beignets (baghrir) ou encore la mona, sont autant de recettes du terroir, perpétuées à travers les âges. Dans la région de la Kabylie, la célébration de la fête de l’Achoura est marquée par l’organisation de la traditionnelle «Tamechrat» pour les habitants du village notamment, les plus démunis.

Cette fête est accompagnée d’autres pratiques comme des repas en famille, visite aux défunts, distributions de friandises. C’est une fête placée surtout sous le signe des réjouissances familiales qu’elles soient matérielles ou spirituelles et ça nul ne peut l’oublier ou délaisser.

 

Bon Achoura à tous, musulmans et non musulmans, à tout être humain qui aime le partage…

 
couscous berbère

Couscous à la semoule d’orgecoucous aux troix viandesCouscous royalcouscous algerien au pouletCouscous au pouletcouscous aux légumesCouscous aux légumesDSCN9961Couscous aux cardanscouscous algerienCouscous aux plombs, el mardoudcouscous algerienCouscous de cherchellpréparation du couscousPréparation de graines de couscoustlitli cuisine algerienneTlitlichakhchoukha de biskraChakhchoukha de biskra à la viande rougechekhchoukha de biskra

Chakhchoukha de biskra au poulet
cuisine algerienneCherchem bel fliou

Articles associés

Commentaires (4)

Bonne fête de 3achoura! Bisous ma belle.

merci pour ces explications si interessantes!

hum tous ces plats tu m’as donné l’eau a la bouche

Laisser un commentaire:

Laisser un commentaire