Chakhchoukha biskria, recette chakhchoukha de biskra

Un plat traditionnel algérien.
Une recette du terroir, un peu longue à faire mais qui en vaut la peine.
Ce qui me séduit dans cette recette est le fait qu’elle représente un repas complet : viande, semoule de blé et légumes.
Elle se suffit à elle-même et en plus c’est un régal.
La chakhchoukha est un met que l’on prépare notamment pour achoura.
Je vous ai déjà présenté la chekhchoukha aux poulet, là c’est avec la viande d’agneau.
Je me débrouille pour faire mon trid, rougag sur la plancha, en faisant des feuilles de petites tailles, le résultat est excellent…

chakhchoukha de biskra

Notez votre adresse email si vous souhaitez ne rater aucune publication:

 

Il est indispensable de valider l’inscription par la suite sur votre boite mail 😉 merci

Chakhchoukha biskria, recette chakhchoukha de biskra
 
Auteur:
 
Ingredients
Pour le rougag :
  • 500 g de semoule extra fine
  • Sel
  • Eau selon le besoin
  • De l’huile pour travailler la pâte
Ingrédients pour la sauce :
  • 1 kg de viande de mouton ou d’agneau
  • 2 oignons hachés finement
  • 4 tomates fraiches mixées
  • 3 carottes
  • 3 navets
  • 2 belles courgettes
  • 2 poignets de pois chiches
  • 1 c à s de concentré de tomates
  • 1 c à s de ras el hanout
  • 1 c à s de paprika doux
  • 1 c à s de paprika piquant
  • Sel, poivre
  • De l’huile
Instructions
Pour la préparation du trid :
  1. Dans le pétrin, mettre la semoule et le sel, un peu d’eau et pétrir Ajoutez de l’eau au fur et à mesure jusqu’à ce que vous voyez que la pâte s’est ramassée. Laissez pétrir un long moment jusqu’à ce que la pâte devienne très souple au toucher et élastique quand vous tirez un peu
  2. Faire des petites boules de la taille d’un œuf (trop grand vous aurez du mal à le travailler) Et, laisser reposer
  3. Faire chauffer la plancha ou la crêpière
  4. Mettre de l’huile dans un bol
  5. Dégager le plan de travail, il faut avoir assez de place pour travailler
  6. Mettre de l’huile sur le plan de travail, Prendre un boule et l’enduire d’huile avec la main
  7. Étaler la pâte avec la paume de la main, il faut aller du centre vers l’extérieur
  8. Baisser la température de la plancha
  9. Prendre la pâte étalée délicatement La disposer sur le dos de la main gauche Étirer avec la main droite Et, la mettre sur la plancha toute en continuant à l’étirer délicatement L’asperger d’huile
  10. Travailler la 2eme boule La disposer sur le première tout en étalant au maximum Laisser cuire un peu
  11. Moi à ce stade, je retourne les deux feuilles pour que la deuxième cuise mieux et que la première ne cuise pas trop et remettre de l’huile
  12. Faire pareil pour la 3ème Quand vous la mettez sur la 2ème, attendre qu’elle cuit un peu et retourner les trois et ainsi de suite.
  13. Une fois que vous aurez empilé 10 couches, retirez l’ensemble
  14. Faire le même travail jusqu’à épuisement de la pâte
  15. Une fois que les rougags ont refroidis, les mettre sur papier absorbant pour enlever l’excèdent d’huile, c’est mieux pour ne pas avoir un plat trop gras
Préparation de la sauce :
  1. Faire revenir l’oignon dans l’huile Ajouter la viande
  2. Ajouter les tomates mixées, les pois chiches, les épices, le concentré de tomates dilué dans un peu d’eau
  3. Couvrir d’eau et laisser cuire
  4. A mi cuisson, ajouter les carottes et les navets
  5. Après 15 minutes, ajouter les courgettes
  6. Découper le rougag à la main Pis, le mettre dans un couscoussier au dessus d’une eau bouillante pour 5 minutes
  7. Dans le plat de service, mettre rougag Disposer dessus la viande et les légumes

     preparation-chekhchoukha_thumb1        chakhchoukha biskria    Entre tradition prophétique et culture, le jour de « Achoura« , revêt différentes significations.
Achoura, dérivé de « achara », qui signifie dix, correspond au dixième jour du mois de Muharram, premier mois de l’année musulmane.
De l’Islam sunnite à l’Islam chiite en passant par le Maghreb, Achoura est vécue différemment.
Jeûne, fête ou commémoration, chacun marque à sa façon ce jour, qui en 2011 se célèbre le 5 décembre.

Pour comprendre le sens de Achoura, il faut remonter à l’an 622, lorsque Mohammed صلى الله عليه و سلّم
et ses disciples, ayant quitté La Mecque, arrivent à l’oasis de Yathrib (la future Médine).
Une des 3 tribus qui étaient installées dans l’oasis était juive, et le jour de l’arrivée de Mohammed cette tribu célébrait le Yom Kippour, jour de l’Expiation ou du Grand Pardon.
Ce jour-là, les Israélites observent un jeûne absolu et ne travaillent pas car ils font mémoire et demandent pardon à Dieu d’avoir adoré le « Veau d’or » au cours de l’Exode.
Ce jour-là également, le peuple hébreu demande pardon à Dieu pour tous les péchés commis, à l’égard de Dieu et des autres, au cours de l’année écoulée.
Mohammed conseille alors à ses compagnons de jeûner : « Dieu remet les péchés d’une année passée à quiconque jeûne le jour d’Achoura ».
Toutefois, 2 ans plus tard, lorsque le mois du Ramadan est révélé, le jeûne de Achoura devient recommandé mais non obligatoire, à condition de jeuner deux jours – dont Achoura – pour se différencier du judaïsme.
Les musulmans considèrent donc Achoura comme un jour de jeûne.
Dans la tradition musulman c’est aussi le moment de la récolte de la zakat (l’aumône obligatoire).
Troisième des piliers de l’islam, la zakat est imposée annuellement sur les ressources financières supérieures à 85 g d’or….

Le coran contient plus de 80 versets concernant la zakat et l’obligation de s’en acquitter.
Cette aumône est considérée comme un droit des pauvres de prélever dans le surplus des plus riches. “ prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les rendre sans taches”(le coran IX, 103)
chakhchoucha, recette algerienne

Articles associés

Commentaires (35)

coucou c’est un plat complet qui doit être bien bon. Bonne journée biz boubou

très bonne recette,je vais mette à tremper mes pois chiches et çà nous réchauffera un peu,le vent est froid! quant à L’ACHOURA je connais,surtout car nous avons travaillé 7ans en IRAN et,c’est impressionant: ils se flagellent avec des chaines,torse nu,et les enfants avec les mains ,mais la peau tellement rouge,il arrive qu’is saignent aussi et ils sont encoragés par « un guide » avec haut parleur qui scande des versets!!!voilà,le reste,je connais la différence entre mulsumans chiites et sunnites et pourquoi,mais maintenant,ily a tellement de groupes qui se proclament d’un islam différent mais…il n’y a q’un DIEU! : c’est un blog de cuisine mais j’ai beaucoup aimé le PEUPLE iranien : bisous,bonne fin de journée,(tiens,j’ai oublié de dire q’un de les fils travaille en Arabie Saoudite,c’est ds les « génes » car non mulsumans mais nous respectons ttes les religions,du moins les vraies!) : MARIE.

merci marie pour ton message, je partage à travers mon blog une passion la cuisine, mais je ne veux surtout pas qu’ils s’arretent là, et s’ils peut nous permettre d’échanger les idées et bien c’est avec un grand plaisir.

je suis musulman mais je respecte toutes les religions monotéistes, et toute être humains qui se respecte. mais je suis contre les pratique barbare que s’inflige les chiite, notre religion nous interdit de nous faire du mal, au point qu’elle autorise les interdit si notre vie est en danger, c’est une religon qui respecte la vie. dans nos tradition achoura c’est l’aucation pour s’acquiter de l’aumone, un moment de partage de richesse et si tout les musulmans respectais ce pilier de l’islam, on ne verra pas autant de pauvreté et de misère dans les payé musulman, hélas il en a qui s’attache au futilité et oubli les vrais valeurs.

tu sais mon reve que tout les humain vivent en paix , qu’on puisse communiqué toute dans le respet de l’autre, donc chère marie le respect est mutuelle, merci, bisous

je me prépare et je viens ce soir !! miam miam !!

sandy

hoooo ma chere fati je viendrais bien diner se soir.

merci j’attend toujours ton message pour renvoyer le cadeau, la poste l’a renvoyer , l’adresse n’était pas bonne, bisous

coucou,je repond un peu a marie,certe c’est un blog de cuisine,mais graçe a ce dernier je me tiens au courant des dates importantes.

c’est un plat que j’adore.

ravis que mon blog te permet de te rappeler ces jours, la cuisine est une passion que je partage à travers ce blog mais si il peut permettre d’autre échanges constructifs, c’est avec grand plaisir, bisous ma chère

merci pour cette decouverte je connais pas du tout cette recette

c’est bien bon et surtout très appétissant!

Hmm un très bon plat 😉 !! Vraiment succulent !

Bis

j’ai étè touché par le partage de nos idées et un respect mutuel,ainsi que toutes tes explications que j’ai lues attentivement,et,merci pour celà!!!!à SAFI au MAROC, j’allais à la messe(mon mari dirigeant les routes menant aux mines d’or ds le sud bien après TATA),faisait à manger pour les pères et 2 potuguais sans retaite qui remaillait les filets de peche,restait un peu rangeait et, »filait » dans une famille marocaine de la douane;ils étaient plus agés que moi,à l’époque ,pas riches,ne m’ont jamais rien demandé,mais il y avait du monde,et,une chaleur humaine,tout était naturel;des fois je partageais à la main le repas!la seule demande que j’ai eu,car ils me faisait confiance ,était de sortir une belle-fille un petit peu »arriérée »,et,j’ai appris à faire les « chibaklias »ce qui les étouffait de rire au début! la maman ,ma, était une sacrée cuisinière avec peu de choses et patissière:elles faisaient les gateaux du « ramadan » pour une boulangerie et nous mettait toutes au travail!!! quels bons souvenirs!!! bises amicales,un peu d’insomnie car souffrante,à demain :MARIE.

j’espère que tu va bien , et oui quel beau et délicieux souvenirs, tous ces moments de partage et de générosité inconditionné, ça fait chaud au coeur , chose qui devient de plus en plus une monnais rare, ravis de faire un peu plus ta connaissance, ça me fait toujours plaisir de conaitre des gans comme toi avec un grand coeur, bisous et prend bien soin de toi

yatik essaha un super plat que j’aime beaucoup bises

Bonjour et passez un bon week-end

 j’ai une petite demande … (pas d’obligation bien sur )  , un petit clik sur un lien pub sous l’article laissez ouvert 1 min complète , et je vous remercie!

a bientôt

Se faire pareil à la femme

j’y gouterai bien à ton plat !!

bises

Une tuerie ce plat, merci pour les beaux souvenirs!

Merci pour le rappel de achoura . Quand au plat c’est un régale bravo

Salam Fatima

ta chakhchoukha biskia,recette de chakhchoukha biskria est tres bien reussie bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

coucou, pareil, et ravi de te relir aprés ton article , j’espère que tu va mieu, je t’avais laissé un message mais désolé depuis je ne suis pas passé par manque de temps, bonne continuation, bisous

re

chakhchoukha biskria,recette de chakhchoukha de biskra plutot est tres bien reussie

tres bonne idee merci pour le partage

merci c’est trés sympa, effectivement chakhchoukha biskria, recette de chakhchoukha de biskra c’est fu un régal, mon mari en redemande à chaque fois, bisous

YA LALA ya lala chakhchoukha ta3 lahrayer j’adore LA CHOUCHOUKHA BISKRIA ou RECETTE CHAKHCHOUKHA BISEKRIA hihihi en tout cas je suis contente pour toi 

:p ma belle gros gros bisous 

tfakarni fe l'anniversaire ta3i lol

tfakarni fe l'anniversaire ta3i lol

et surtt mou 9amoum 😉

salem macha alahe

as salam alayki c est pour combien de personnes?

Assalam alayki combien sont les mesures pour la pâtes ? En sel et eau barakallahu fiki

salam, il faut à peut prêt 25 g pour un kilo de semoule, par contre pour l’eau ça dépendra de ta semoule, ajoute au fur et à mesure, quand la àa se ramasse n’ajoute plus, bisous

salam alaykoum wa rahmatulahi Alors j’ai testé et franchement c’esrt trop bon
recette tester ici
http://moigourmandenon.canalblog.com/archives/2016/02/02/33309581.html

Bonsoir,

Merci pour votre commentaire… c’est vraiment gentil.

Laisser un commentaire:

Laisser un commentaire

Rate this recipe: